L'Atelier

L'Atelier regroupe les membres de l'ACF en CAPA et quelques invités parmi ses compagnons de route pour étudier les textes théoriques fondamentaux qui permettent d'orienter son action. Il se réunit une fois par mois lors de soirées de lecture où deux collègues proposent leur lecture sur le thème choisi.

 
Atelier – Cycle 2022

Nous nous proposons d’interroger cette année « Le point où nous en sommes » comme le formule Lacan dans sa conférence à Alla Scuola Freudiana qu’il prononça le 30 mars 1974*.
A l’instar du Club de Rome publiant, deux ans plus tôt, son rapport devenu célèbre sur les « limites de la croissance », Lacan interprète son époque et propose dans cette contribution quelques lignes de forces qui ne cessent, un demi-siècle plus tard, d’agiter notre présent : l’effet du réel sur les parlêtres, l’usage des lathouses devenant déchets, le mirage du moi autonome dans la fonction psy et la « nécessité à ce qu’il y ait des analystes », une nécessité « liée à quelque chose qui est devenu impossible dans la vie » des êtres parlants. Ces intuitions seront esquissées lors de notre première rencontre et seront investiguées dans les séances qui suivront.
Etant donné « le point où nous en sommes » sur le versant sanitaire cette fois, nous vous donnons rendez-vous en distanciel, le 21 février à 21h.
Un lien zoom vous sera envoyé au préalable.
Nous vous rappelons enfin que l’atelier est réservé aux membres de l’ACF CAPA mais que des invitations peuvent être proposées à des collègues proches de nos cercles.

*Conférence donnée par Lacan au Centre culturel français le 30 mars 1974, parue dans l’ouvrage bilingue : Lacan in Italia, Milan, La Salamandra, 1978, pp. 104-147.
Lien de téléchargement: ICI

Thomas Roïc,
Pour le comité régional de l’ACFenCAPA