Vous êtes ici : Accueil Rencontres et étude Les causeries du lundi
2017

Les causeries 2017 / Les déjantés

Chers Causeurs,

Rendez-vous le 23 à l'Univers dès 19h30 pour notre première Causerie, nous y introduirons le thème de l'année, et Claude Parchliniak y évoquera le roman d'Alexandra Fritz, Branques, paru en février dernier chez Grasset.

Au plaisir de vous retrouver pour nos rencontres hors-normes, avec tous nos vœux pour une année créative et loin des sentiers battus !

Les Causeurs du Lundi.

L'ARGUMENT :

A l'heure où les partisans de la norme fanfaronnent pour l'élever au rang d'idéal, dans un pays gouverné par un homme normal, dans un monde où statisticiens et sondeurs ont inventé l'homme moyen, c'est à contre-courant, comme à notre habitude, que nous choisirons de naviguer. La norme n'est pas notre tasse de thé, à nous que le goût du un par un oriente. La psychanalyse n'est pas une rééducation et elle s'est toujours distinguée du classique binaire normal-pathologique. Faire disparaître le symptôme, effacer ce qui cloche, lisser, viser le retour à la normale, loin de nous cette idée. Nous préférons, et de loin, faire l'éloge de la dinguerie !
Nous vous présenterons des hommes et des femmes hors-normes, personnalités originales et leur œuvre, culte, passée à la postérité, pour apercevoir que c'est toujours hors des sentiers battus qu'une œuvre aussi géniale soit-elle peut advenir. Hors de la norme, oui, mais pas hors du monde, car toujours il s'agit de trouver public et partenaire sur lequel s'appuyer, quand bien même serait-il analyste.
Pour une année encore riche de découvertes, l'équipe des Causeries s'agrandit et remet le couvert dans la joie et la bonne humeur pour une nouvelle saison, celle des déjantés. Là où la psychanalyse rencontre des créateurs hors-normes, mathématiciens, économistes, écrivains ou auteurs de musique pop, là aussi, elle s'interroge sur ce qui pour un sujet, peut faire norme en y imprimant son diktat.
Cette année, nous avons choisi d'ouvrir la voie à PIPOL 8, notre très attendu congrès de psychanalyse, qui se tiendra à Bruxelles, sous le titre « La clinique hors-les-normes »1.
Nous vous accueillerons au Cinéma l'Univers, à partir de 19h30 pour commencer à causer entre nous, autour d'un verre ou d'un petit plat à manger sur le pouce, toujours concocté par Stéphanie, notre cuisinière hors-pair.

Agathe Sultan,
pour la commission Causeries
1PIPOL 8, 4ème Congrès Européen de Psychanalyse, à Bruxelles, 1 et 2 juillet 2017

Causerie Marc Gerenton

Soirée exceptionnelle avec Marc Gérenton

Eclats de corps/Les causeries du lundi

Lundi 11 janvier

Soirée exceptionelle avec l'artiste  Marc Gérenton

Entrée 10 €

 

Les Causeries 2016

Eclats de corps : Les Causeries du lundi - 2016

Que la littérature autobiographique ne consiste plus en une connaissance de soi qui viserait à une certaine forme de sagesse via l'exploration des tréfonds de l'âme humaine, les auteurs d'autofictions contemporaines nous l'ont appris l'année dernière : nous avons découvert avec eux combien l'écriture touchait directement au corps vivant, à ce qui échappe au dire mais tente d'être tout de même circonscrit dans les mots, jusqu'à l'invention, parfois, d'une langue. Cette modification profonde dans la représentation de soi ne se donne-t-elle pas encore plus particulièrement encore à voir dans l'art contemporain, où les artistes nous offrent d'eux-mêmes des miroirs brisés, bien loin de la représentation narcissique ou de l'éloge du beau corps ?

Cette année encore, nous avons eu envie d'explorer ces formes d'expression qui dévoilent à quel point le sujet contemporain s'appréhende bien davantage à travers ce qui fait trou dans son unité ; ou comme l'écrivait Lacan : « Le parlêtre adore son corps, parce qu'il croit qu'il l'a. En réalité, il ne l'a pas, mais son corps est sa seule consistance – consistance mentale, bien entendu, car son corps fout le camp à tout instant. »

Nous avons donc hâte de vous retrouver pour poursuivre nos rencontres psychanalytiques avec l'écriture de soi dans l'art contemporain. Nous aurons l'occasion d'y évoquer le travail de Cindy Sherman, Christian Boltanski ou encore Ron Mueck, de Christophe Boltanski autour de son roman La Cache, mais aussi de rencontrer les artistes Marc Gérenton, Bernard Noël et François Rouan, lors de deux soirées exceptionnelles. Nous vous accueillerons au cinéma L'Univers à partir de 20h avec boisson et collation car le corps parlant se nourrit également !